Epuisée

À l’aube de ce jour nouveau
Elle frémissait déjà
Comme absorbée par l’écho
D’un autre au-delà

Que disent les morts ?
Que dit le vent ?

Qui portera leurs ardeurs
Jusqu’au mont des sens,
En apaisant leurs peurs
D’une tendre connivence ?

Toujours elle cherche
Comment tourner cette page
Sans cesse sans effroi
Pour ne plus être esclave

Elle cherche le chemin
Vers un autre au-delà

Celui où les vivants
_ ne sont pas _
Les pantins des cieux tyrans
Quand bon leur plaira

© Witchlight Dreams
Août 2012

Publicités

Partager vos pensées !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.