Des nouvelles

Artiste : Rossdraws

Cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti l’élan pour écrire sur mon blog, alors je n’avais pas voulu me forcer. A quoi bon écrire sans conviction ou sans infos claires à canaliser ? Malgré ça, oui je suis toujours vivante et non je ne compte pas arrêter ce blog. Parfois des temps de pause sont nécessaires. Plus ou moins longs, plus ou moins fructueux. Certains parlent de « passage à vide », d’autres de « creux » ou de zone de transition. Quel que soit l’appellation qu’on leur donne, autant dire qu’ils ne sont jamais agréables. Ils sont toujours inconfortables, comme un pull en laine qui gratte et qui donne trop chaud, mais que l’on ne sait pas comment retirer. Elles sont passées où ces putains de manches ? Il n’y a pas une fermeture éclair quelque part ?

C’est un peu comme cela que je me sens en ce moment. Cette période de creux n’aura jamais été aussi longue de toute ma vie, et j’ai le sentiment de ne pas en voir le bout même à des kilomètres. Malgré des efforts et des efforts. Comme un col de montagne infranchissable à gravir. Vous savez que même si vous atteigniez un sommet, il vous en attend toute une série par la suite. Que faire ?

Rester là et attendre mon bâton de marche à la main ? Tiens, je n’avais pas remarqué ce truc avant. Est-ce vraiment une aide et pas plutôt un handicap ? Qu’est-ce que j’en fais ? Comment ça marche ce truc ? Et si je me prenais les pieds dedans et que je dégringolais de la montagne ? Non décidément, ce n’est vraiment pas confortable. Alors je fais quoi ? J’admire la vue ? Je m’endors au risque que mourir de froid dans ces sommets glacés ? Je m’acharne à marcher dans la tempête ? J’attends une aide providentielle qui ne viendra jamais ?

Bon, parce que oui, avec les années, j’ai fini par comprendre qu’il ne servait à rien d’attendre un sauveur ou une sauveuse inconnu(e). « Aide toi d’abord, et le ciel t’aidera ensuite » comme disent certains. Dans mon cas, c’est on ne peut plus vrai, étant donné ma reliance au Milieu, qui rend ma guidance assez capricieuse, et où on me dit souvent « débrouille-toi toute seule ». Rah, franchement, c’est toujours dans ces moments-là que je regrette de ne pas avoir une reliance à la Lumière. Ou encore la douceur suffisante envers moi-même pour recevoir une guidance affable et progressive. Mais bon, au bout d’un moment, j’ai finis par lâcher le morceau et me résigner. Ce n’est pas comme si quand je pestais contre mes guides cela changeait quelque chose, pas comme Camille Fraise en tout cas.

Alors tout ça pour dire quoi ? Que les médiums sont simplement comme tout le monde, ils galèrent, avec leur santé, leur vie professionnelle, leur avenir… Mais qu’ils doivent gérer une couche en plus quand tout se casse la figure, celles des énergies du bas astral, des entités en tout genre, des gens qui trouvent intéressant de s’en prendre énergétiquement aux autres, ce genre de conneries… Ce qui me met en rogne. Me coller aux basques des entités du bas astral, des âmes errantes et j’en passe pour me polluer et exercer une pression psychologique (ou lire « tenter de pousser au suicide »), pas une fois, mais deux, ça suffit !

Je ne vais pas m’attarder sur ces pratiques peu recommandables. Je vais simplement affirmer que quoi que l’on tente de me faire, je ferai toujours face. Je trouverai toujours une parade. S’il faut que je réaffirme ma puissance vingt fois, et bien je le ferais vingt fois. Vous perdez votre temps les mecs. Ce n’est pas demain que je serai morte et enterrée, même si j’ai parfois du mal à comprendre en quoi mes capacités en gênent certains. Toujours est-il que, me pousser dans mes retranchements ne fait que m’apprendre à être plus forte. Alors finalement, qui est le gagnant ici ? Surtout que réveiller mon côté sombre n’est pas franchement une bonne idée…

Suite à cette petite mise au point, je tenais à dire à mes « gentils » lecteurs (ceux qui ne sont pas concernés par cette mise en garde) que mon silence récent porte des fruits intéressants et qu’il me permet d’explorer d’autres facettes de l’écriture et de la créativité, que j’espère pouvoir bientôt partager avec vous !

Suite au prochain épisode ;)

Publicités

8 réflexions au sujet de « Des nouvelles »

  1. Bonjour Célia,
    Suis confronte actuellement au même PB que toi. Une personne m a menace il y a quelques mois et une autre se livre a des pratiques très noires contre moi , pas grave ,je fais face et leur renvoie leurs énergies empoisonnées.Comme le dirait le héros d un roman que j ai adore ,vuk kovasevic dans les échappés de l enfer « plaisir d offrir, joie de recevoir…. » courage, renvoie ces personnes faire mumuse ailleurs ça leur fera les pieds. Bises

  2. Hello ma jolie

    Ca me fait plaisir de te lire, je pense à toi ces derniers temps.

    Tu sais, mes guides ne se bougent pas le cul parce que je râle. En fait, ils en ont rien à foutre mes aléas égotiques.
    Alors oui, ils m’aident à gérer quand je pars en sucette, mais tu sais si les choses bougent dans l’astral, c’est parce que j’ai retrouvé une part de ma puissance et pas parce que je gueule à tout va. Parce que quand je dis « viens », ce n’est pas un choix ou une opportunité. C’est un ordre qui de toute façon finira par aboutir comme je l’entends. Quoi qu’il me coûte.

    Retrouver la puissance du verbe est un gros et long travail.
    Et pour retrouver cette puissance là, c’est la foi. Ce n’est pas penser que ton mot est absolu, c’est avoir l’évidence qu’il ne peut être autrement. Le verbe, c’est soumettre, c’est exiger, c’est affirmer.
    C’est long, et surtout abstrait à mourir. Alors on commence avec des petites choses.

    Et tu sais, regarde-moi, tu crois que râler m’empêche d’être traquée comme un chien dans l’astral ? Non. Par contre, j’apprends à être intelligente.
    Quand on ne peut pas contrer ou prendre de front, il faut apprendre à filouter. Qu’est-ce que tu veux, système D oblige.

    Courage Cel et sinon, comment va la santé ?

    Bises

    • Coucou Camille,

      Moi aussi ça me fait plaisir de te lire ! Ahah, en effet je regarde la date et l’heure de ton comm, et je vois l’effet de synchronicité dans nos échanges ^^

      Je saisis ce que tu dis sur le Verbe et sa puissance. C’est clair que tu as fait un sacré boulot pour avoir ce niveau de puissance.
      Je m’y mets modestement, mais je ressens bien ce que tu dis, tout réside dans la foi. Et un pas après l’autre, ça avance doucement mais surement.

      J’espère que tes emmerdes astrales se sont calmées… Courage à toi aussi !

      Bises

  3. Bonjour,

    Je n’ai que du mépris pour les personnes qui s’en prennent aux autres de cette manière infecte.

    Tu as raison de rappeler que tu n’entends pas te laisser faire.

    Certains pensent attendre un état de faiblesse, elle n’est qu’illusoire à ce niveau.

    Toujours.

    Bise ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s