Perdre ou gagner la bataille ?

Artiste : Yuumei

Qu’est ce qui m’empêche d’écrire sur mon blog ? Je me suis posée cette question il n’y a pas longtemps. J’étais fatiguée de ressentir de la tristesse à chaque fois que je lisais le blog d’autres personnes, parce que moi je n’arrivais plus à écrire et donner vie à mon propre univers.

Je pourrais chercher mille raisons. Après le retour au domicile familial, où la médiumnité est taboue, il était dur de donner du poids à mes ressentis, de poser des mots dessus et de partager à ce sujet. Alors qu’à la Réunion, je pouvais en discuter librement avec quasiment tous mes amis. Ce fut un changement brutal et difficile. Peut-être comme renier une partie de soi. Cela n’aurait dû que me motiver encore plus à écrire ici et partager mon vécu sur la médiumnité et ma spiritualité. Pourtant, cela a eu tout l’effet inverse. Comme une douche froide. Il n’y a pas à dire, mettre des mots et partager sur des énergies subtiles et invisibles, cela aide à rendre cette perception de la réalité tangible. A lui donner du poids, à y croire et à garder confiance en soi. On peut probablement dire que j’ai eu une crise de foi en mes propres capacités. Pourquoi n’arrivais-je plus à entendre mes guides ? Ni à accéder à mon domaine astral ? Et puis, bizarrement, les amies avec qui j’en parlais se sont comme éloignées ou n’abordaient plus le sujet. Je suis rentrée dans une nouvelle sorte de désert.

En plus du désert matériel, professionnel et sentimental, voilà que je rentrais dans un désert spirituel. Peut-être pour éprouver ma foi et ma confiance en moi-même. Peut-être pour me faire prendre conscience que, jusque-là, j’avais été accompagnée de près, même si je râlais et pestais le contraire. Fini les rêves messagers, fini les synchronicités sur un plateau, fini les rencontres providentielles, fini les conversations avec mes guides, fini ma capacité à tirer le tarot et utiliser le pendule. Je me suis sentie vide et inutile. Voilà que tout ce qui a créé ce foutu décalage avec mon environnement, tout ça m’échappait des mains. Pourtant, je ne pouvais pas faire comme si tout cela n’existait plus. Ce n’est pas parce que je ne sentais plus les énergies qu’elles n’existaient plus tout à coup. Ce n’est pas parce que je ne faisais plus passer les âmes errantes, qu’elles n’erraient plus. Ce n’est pas parce que je n’entendais plus mes guides, que tout à coup la Source et ses messagers étaient rayés du monde.

Non, je savais qu’ils étaient là, quelque part. Comme momentanément inaccessibles. C’est peut être ça, la « crise de foi » du médium. Je ne sais pas, je n’ai jamais eu l’occasion d’en parler avec quelqu’un. Cela vous est-il déjà arrivé ? J’ai déjà lu sur un autre blog, que souvent, dans ce cas de figure, c’est le médium qui n’est plus en état « d’entendre ». Question de taux vibratoire qui aurait chuté ? Après tout, c’est vrai que j’étais occupée à combattre une dépression nerveuse. J’avais probablement les mains déjà pleines avec ça, alors gérer les ressentis et les accès à différentes énergies, ce n’était peut-être tout simplement pas le bon moment. Peut-être mes guides ont-ils fermés mes accès pour me laisser me concentrer sur cette foutue dépression nerveuse.

Non, c’est vrai, je ne devrais pas avoir honte de dire que j’ai traversé une dépression nerveuse. Surtout alors que je suis atteinte d’une maladie chronique telle que l’endométriose, qui use et fatigue. Que j’ai perdu mon compagnon, mon travail et mon indépendance dans la bataille en chemin. Que me restait-il après ça ? Ma famille, mes proches et la spiritualité. J’ai découvert la peinture et d’autres choses sur moi-même. Non, on ne peut pas se définir en tant que « médium », mais perdre tout à coup ses capacités, c’est finalement comme perdre un sens dont on n’avait pas vraiment conscience. Une façon de percevoir et de lire le monde, de se relier à lui et de s’aligner au flot de la vie.

En conséquence de quoi, je me sens profondément isolée. Peut-être me suis-je isolée moi-même. Après tout, c’est une des caractéristiques de la dépression nerveuse, le repli sur soi. Et quel n’a pas été mon chagrin de voir que peu de mains et de présences se sont tendues vers moi. De façon positive, cela a fait du tri. Et j’ai été étonnée de constater combien j’attendais encore des autres, alors que je m’efforçais, depuis des années déjà, d’apprendre à m’aimer par moi-même et subvenir à mes propres besoins émotionnels. Un pas en avant, deux pas en arrière… Rien n’est jamais acquis on dirait, avec l’amour de soi-même. On peut être en haut d’une colline, puis sombrer dans un ravin. Il faut l’entretenir tous les jours, TOUS LES JOURS.

Je ne sais pas où je vais, je suis encore plus dans le brouillard qu’auparavant. Rester immobile ou avancer ? Vers où ? Vers quoi ? Je vais me contenter pour l’instant de trouver un moyen de sourire. Je n’ai pas fait tout ce chemin pour perdre la bataille.

11 août 2018

Publicités

15 commentaires sur « Perdre ou gagner la bataille ? »

  1. Bonsoir Celia,
    Très joli le nouveau design, très agréable à lire !
    Beaucoup de courage, vous en avez avec tout ce que vous avez déjà traversé.
    Au plaisir de vous lire et merci pour les échanges.

  2. Coucou Cel,
    Merci à toi d’écrire ce que tu traverses et as surmonté.
    J’aurais du t’écrire plus tôt, pourquoi hésiter quand on a envie de faire un truc ? Peur du jugement ! (c’est pour moi ça !)
    Ton écriture a changé, tu as gagné en maturité, c’est ce que je ressens en lisant ces lignes et mots. Fluidité !
    Je t’avais parlé du défi des 100 jours, je me permets de re-glisser ici cette idée car j’ai acheté le livre d’exercices, si ça peut t’inspirer… Et j’ai découvert via le blog de Liliane le livre en audio « les 5 voeux » qui ne dure que une heure.
    Bises Cel et pleins de bonheur pour toi !
    Je t’embrasse

    1. Bonsoir Fleur,
      Je suis contente que tu aies réuni le courage d’écrire tes pensées. J’ai déjà fait le live du défi des 100 jours special intuition et j’avais beaucoup aimé. J’espère que tu apprécieras ton défi !
      J’ai vu le post de Liliane et je compte écouter le livre ^^
      Je t’embrasse !

  3. Bonjour Cel,
    Cool pour le défi, je suis contente que ça t’ai plu !
    Tu penses en faire un autre ?
    J’entame le jour 5, mais j’y vais doucement, j’écris ce qui vient même si ça colle pas avec l’énoncé du jour…
    Je te souhaite de sourire tous les jours !
    Bises

    1. Bonsoir Fleur,
      Merci 🙂 Tu as raison de te fier à ce qui vient. Tu verras, au fur et à mesure des jours, tu va gagner en confiance et en fluidité.
      Non, je ne pense pas refaire un défi de Lilou. Là, je suis lancée dans un autre gros défi. La méthode pour libérer sa créativité de Julia Cameron. C’est très enrichissant mais très exigent. J’écrirai peut être dessus.
      Bises

  4. Coucou Camille-Cel,

    Sérieux ? Je tourne autour de ce concept depuis quelques jours : « creation, créativité, soyez créatif… » que ce soit en anglais ou en français, les cartes, les livres…
    Je me demandais ce matin ce que ça voulait dire en fin de compte.
    Des histoires de pensées qui deviennent des mots… créer avec la pensée, avec les mots… ça te dit quelque chose ?
    Encore Merci pour ta réponse !

    Bises

    1. Coucou Fleur,
      La créativité est un vaste concept…
      Je finis par penser que c’est peut être une façon de se connecter au flot de la vie, à la Source et de laisser chanter son âme en résonance.
      Cela peut être à travers le dessin, la peinture, l’écriture, la musique… pour les façons les plus évidentes.
      Mais on peut être tout autant créatif en cuisinant, en arrangeant un bouquet, en inventant un nouveau concept, en codant un nouveau logiciel ou dans sa façon de penser… n’importe quel action en fait. Je pense que c’est une manière d’être en fait.
      Bises

  5. Bonsoir à toutes,
    Oui une manière d’être, cela me parle… En effet cette année le mot créatif me suit aussi dans les différents oracles ! Il est vrai aussi que j’en éprouvais le besoin depuis quelques temps de retrouver ma créativité et petit à petit et avec le bien que me procurent vos articles, je renoue avec elle.
    Bisous et merci ☺️

    1. Bonsoir,
      Je suis convaincue que renouer avec notre créativité ne peut que nous faire du bien ! Parfois cela prend du temps, cela peut être aussi un peu effrayant car on ne sait pas ce qu’on peut découvrir. Mais cela redonne vraiment un sentiment de confiance en soi et de capacité à faire. Je te souhaite une belle exploration 😊. Bises

  6. Merci beaucoup !

    Je me suis acheté le « nouveau journal créatif » de Anne-Marie JOBIN pour mon anniversaire. Et ce qui est drôle c’est que c’est avant les « signes » et j’avais oublié… (je l’ai acheté il y a quelque temps et je l’ai empaqueté, j’attends le jour j pour l’ouvrir lol)
    Créativité, créer, créatif… je verrais bien !
    Merci pour ta vision,
    Bises

    1. Coucou.
      Ahah tu as déjà tout ce dont tu as besoin. C’est souvent comme ça qu’on peut être sûr que c’est une piste à explorer…
      Tu me donneras ton avis dessus ? Moi je suis en train de lire « libérez votre créativité » de Julia Cameron.
      Bises

Partager vos pensées !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.