Le temps qui passe

Artiste : Yuumei

Bonjour à tous,

Je reviens ici et j’ai le sentiment de trouver un champ en friche. Cela me fait de la peine, car j’ai toujours beaucoup aimé mon blog, et accordé de la valeur à ce que j’avais construit ici moi-même, avec mes mots, mes émotions et mon vécu. Partager ma réalité, mes expériences. Bonnes comme mauvaises, on peut toujours en tirer quelque chose, un élément de compréhension, une expérience, des réactions émotionnelles, un miroir dans lequel s’analyser.

Pourquoi n’ai-je plus réussi à écrire pendant tous ces mois ? Comme si les mots m’avaient fui en même temps que mes conversations avec mes guides. J’aurais pu continuer à écrire malgré cela, comme je le faisais au début, avec mes émotions et mes réflexions. Décortiquer ce qui traverse mon cœur et perturbe mon mental. Comprendre mes propres réactions et débusquer derrière mes schémas de pensées, mes comportements récurrents.

Peut-être tout simplement que je n’en avais plus envie. Que je me sentais trop fatiguée. Après un an de repos, je me sens mieux. J’ai acquis la certitude que quoi je traversais, je devais être ma première et meilleure amie et toujours me soutenir. Moi intérieurement et moi mon corps aussi. Je constate de plus en plus à quel point je suis quelqu’un qui aime le calme et qui a besoin de tranquillité. Dans mes pensées, dans mes activités, dans mon environnement. Je l’avais toujours vu comme une contrainte, à travers mon hypersensibilité aux énergies, aux foules, mon hyperacousie, etc. Finalement, je comprends que toutes ces « contraintes » sont en fait là pour m’aider à cerner ce qui me convient le mieux : le calme.

Alors j’aime de plus en plus peindre, passer du temps dans la nature, écrire et lire. Je découvre la joie des couleurs, la magie de l’eau avec l’aquarelle. J’observe le temps qui passe et qui fuit. Tellement vite. Mais où donc va-t-il ? J’ai enfin le sentiment d’avoir le temps de vivre, calmement, tranquillement. Et je reste désemparée face à la réalité que ma vitesse de croisière est 3 fois plus lente que celle de la société qui m’entoure. Comment alors y trouver ma place ? M’adapter tout en respectant mes besoins propres ? Trouver une façon de gagner ma vie et d’être autonome ?

Tant de réponses manquent à l’appel. Malgré le temps que je laisse au temps. Un an, c’est peu de chose dans une vie. Et en même temps, cela peut être beaucoup, si cela permet d’ouvrir la bonne porte. Néanmoins la porte qui me correspond reste dérobée à ma vue, et je continue d’errer. Un pas après l’autre, en espérant que le chemin se trouve quelque part, même si je ne suis pas encore capable de le voir.

21 mars 2018

Publicités

Kalinda

warrior___world_of_warcraft_by_wlop-daefvr0

Artiste : Wlop

[Me voilà de retour après quelques soucis internet !]

Je demande à parler à mes guides et alliés de l’Ombre. J’ai besoin d’apporter de la compréhension sur ce que j’ai vécu ces derniers jours… Et de recevoir des confirmations aussi sur ce que j’ai cru percevoir… Je ne suis pas une grande fana du tout des sorties dans l’astral et tout ça. Comment je peux savoir si c’est bien une sortie et pas mon mental qui déraille ?

De la même façon que tu peux dire qu’un voyage chamanique en est un.

Hum, cela ne m’éclaire pas du tout.

Parce que tes premiers voyages chamaniques étaient confus. Comme le sont tes premières sorties conscientes dans l’astral. Cela s’améliorera avec la pratique. Tu sauras vite faire la différence entre une sortie astrale, une simple visualisation et un voyage chamanique.

C’est une question de pratique alors ?

De pratique, et de discernement. Il te fait apprendre à ouvrir pleinement ton 3ème œil dans l’astral. Sais-tu pourquoi tu ne le fais pas ?

Parce que j’ai peur ? Le peu que j’ai perçu de mon environnement astral était vraiment très pourri et effrayant. Je comprends mieux pourquoi je fuyais la réalité de cet environnement-là. C’est méga effrayant de voir ça, sans pouvoir agir dessus.

Sauf que ce n’est pas le cas. Tu peux agir dessus. Comme tu l’as fait aujourd’hui.

Ce n’était pas juste un rêve ? Ni une visualisation un peu hallucinée ?

Ça dépend si tu considères qu’un rêve peut être une sortie astrale.

Mais je suis sûre que j’étais éveillée, et c’est même à cause de ça que j’ai émis l’intention d’y aller. Parce que je n’arrivais pas à me rendormir, je sentais une sorte d’appel.

A juste titre, puisque les veilleurs que tu as placé dans l’astral te signalaient une attaque.

Est-ce que l’attaque a vraiment eu lieu à ce moment-là ?

Le temps est une illusion dans l’astral. Il te suffit de vouloir te projeter à un moment précis pour y aller, surtout quand tu as déjà un allié qui est sur place, cela te sert d’ancrage pour mieux venir.

Hum…

En réalité, tu sais que tu as déjà toutes les réponses à tes questions. Tu voudrais que l’on te confirme, mais tu n’en as pas besoin. Apprends à te faire confiance. Apprends à croire en la réalité de tes ressentis et de tes projections astrales.

Alors on ne va pas écrire sur tout ce que j’ai vécu ces derniers jours ?

Non, ce n’est pas nécessaire. Tu n’as pas besoin d’attirer plus l’attention que ce que tu as déjà fait dans l’astral, par rapport aux personnes qui veulent te nuire. Crois-moi quand je te dis que c’est suffisant. Tout le monde n’est pas capable de créer un tel portail et une telle barrière.

Hummm… D’accord, on n’en parlera pas. Mais cela va-t-il se reproduire souvent ? Combien d’attaques astrales vais-je encore devoir repousser ?

Normalement aucune, notamment si tu demandes à ton dragon à 2 têtes de garder ton territoire astral.

Ah, alors, je n’avais pas rêvé ça non plus… Mais, je ne comprends pas, pourquoi est-ce qu’il est relié à moi par un collier et une chaîne ? Il m’est soumis ? Comment est-ce possible d’avoir une telle entité de l’Ombre qui m’est soumise ?

Parce qu’elle l’a décidé dans une de tes vies antérieures.

Elle s’est soumise de son plein gré ou je l’ai forcé ?

« Elle » a un nom, elle s’appelle Kalinda. Et tu peux lui parler directement.

Euh… Puis-je parler avec Kalinda alors ?  *s’incline devant le dragon apparu*

Que veux-tu savoir ?

Pourquoi as-tu accepté de te lier à moi ?

Parce que tu m’as fait une promesse. Nous avons passé un contrat.

Ai-je rempli ma part du contrat ?

Pas encore, petite d’homme, mais ne sois pas si pressée. Nous avons le temps, nous avons des vies entières de tes cycles d’incarnation pour mener à bien la tâche que nous nous sommes fixées ensemble.

Pourquoi portes-tu une chaîne alors ? Cela me dérange.

C’est pour que ceux qui m’observe comprenne que je te suis loyale. La vérité est que je pourrais très facilement briser une telle chaine. N’est-ce pas l’impression que tu as eu la première fois que tu m’as vu ?

Et bien, j’ai été surprise… En effet, tu semblais une entité de l’Ombre très puissante, et pas commode du tout, du tout. J’ai même eu un peu peur, parce que je ne savais pas si la chaîne était volontaire ou pas, ou si tu allais chercher à la briser et à te retourner contre moi.

C’est en effet ce que pourrait faire des entités puissantes soumises par la force. Mais ce n’est pas mon  cas, donc ne t’inquiètes pas.

Accepterais-tu de me dire sur quoi nous allons travailler ensemble ?

Cela viendra en temps voulu. Tu as encore du chemin à faire pour t’éveiller pleinement à ta puissance consciente. Mais on va t’aider un peu.

« On » ?

Moi et d’autres serviteurs sombres.

Quel message as-tu à me transmettre aujourd’hui ?

Fais-toi confiance. N’aie pas peur de ta puissance sombre. Nous serons là pour t’aider à la diriger, le temps que tu en retrouves la pleine maitrise, le temps que tu te rappelles.

Que je me rappelle quoi exactement ?

L’étendue de tes capacités et tes facilités à manipuler les énergies sombres.

Je ne comprends pas pourquoi je possède de telles facilités.

Parce que tu as oublié qui tu es, mais ce n’est pas grave. Laisse-toi le temps d’appréhender qui tu es pas à pas, d’accepter ta puissance pas à pas. Tu as un grand potentiel, mais tu en es effrayée.

Je ne comprends pas qui je suis.

Tu ne peux pas comprendre si tu n’es pas prête à accepter, et tu as mis de nombreuses années dans cette vie ci pour accepter ta reliance partielle à l’Ombre.

Je croyais avoir une reliance au Milieu ?

Oui, mais dans de nombreuses vies, tu as par le passé vécu dans des reliances pleines à l’Ombre.

Ok, peut-être. Mais je ne comprends pas ce que cela m’apporte et à quoi cela va me servir.

Cela t’apporte de la puissance spirituelle, ainsi qu’un certain nombre de serviteurs, d’alliés et de guides sombres.

Et puis pourquoi j’ai autant de mal à discuter avec toi ? C’est laborieux, je n’aime pas ça.

Tu n’as pas l’habitude de parler avec des entités de l’Ombre à ce niveau de vibration. Cela demande un effort considérable d’adaptation de tes corps énergétiques. Plus la puissance est forte, plus les vibrations sont élevée, mais dans le Sombre. Tu n’as pas l’habitude de gérer de telles énergies de ce côté-là du spectre.

C’est pour ça qu’on n’a jamais parlé avant ?

Oui. Et c’est pour ça aussi que tes mesures du taux vibratoire au pendule ne fonctionnent plus comme avant. Tu ne peux pas garder la même échelle.

Quoi, il me faut un cadran avec 2 polarités ?

Non, il te faut un cadran plus large.

Je ne comprends pas.

Tu vas faire un cadran à 3 parties. Une zone pour les vibrations de l’Ombre, une pour celles du Milieu et une pour celles de la Lumière.

Mais tout ça n’est-ce pas la même énergie à des niveaux différents ?

En réalité, les qualités des vibrations ne sont pas les mêmes selon la reliance. Tu peux avoir un taux lié à la Lumière à une certaine fréquence et un autre taux pour l’Ombre en même temps, comme si tu pouvais décomposer le taux global.

Cela va à l’encontre de tout ce que j’ai lu.

En réalité les trois taux se confondent, ces vibrations se complètent, comme les composantes spatiales (x,y,z) d’une même vecteur. Mais si tu veux pouvoir continuer à mesurer de façon précise au pendule tes énergies, il va falloir que tu t’adaptes. Ton système ne marche pas pour capter le taux vibratoire liés aux énergies sombres. Fais-le et teste, tu verras. Tu n’auras qu’à demander mon taux vibratoire à moi, avec ton ancienne méthode et avec la nouvelle.

Quelle utilité ?

Tu peux voir le taux qui prédomine à un instant alpha. Sache que tes corps énergétiques s’adaptent naturellement à leur environnement énergétique. Donc si tes vibrations switchent à un haut taux vibratoire élevé dans l’Ombre, cela veut dire qu’il y a de fortes chances que tu sois en présence d’une entité de l’Ombre à un haut niveau vibratoire. Mais tu peux demander pour chaque type de vibration.

Pendant des années, tu as appris à monter ton taux vibratoire en lien avec la Lumière, puis ensuite le Milieu. Maintenant il faut que tu fasses le même boulot pour les vibrations liées à l’Ombre. Ton corps a beaucoup plus de mal, parce que cela lui parait « dense » avec la puissance. Cela le fatigue, il va falloir un peu de temps pour t’acclimater.

Ok, bon je fatigue. Je vais te laisser, merci. Ah, j’oubliais. Kalinda, est-ce que tu accepterais s’il te plait de garder et de protéger mon territoire dans l’astral ?

Oui. Mais il falloir que tu l’agrandisses pour me faire un peu de place.

Pourquoi prends-tu autant de place dans l’astral ?

Parce que ce sont mes énergies qui se manifestent en fonction du niveau vibratoire du lieu. Il est bas donc j’apparais grande.

Bon, bon, bon, il va falloir y remédier j’imagine. Je prendrais un temps pour le faire.

Fais-le vite.

Oui. Je te remercie.

17 février 2017